Accolé – Plateforme pour l’édition collaborative d’erreurs

Accolé – Plateforme pour l’édition collaborative d’erreurs

Porteurs du projet : Emmanuelle ESPERANÇA-RODIER (MC-UGA) et Francis BRUNET-MANQUAT (MC-UGA)

Financement : projet EMERGENCE – LIG

Thèmes de recherche : analyse d’erreurs de traduction, outil collaboratif

La plateforme Accolé propose une palette de services innovants permettant de répondre aux besoins modernes d’analyse d’erreurs. Notre plateforme permettra à terme d’analyser les erreurs de traductions sur différents corpus, en collaboration avec différentes personnes, linguistes ou non, informaticiennes ou non, et aussi bien des enseignants de langues, que des traducteurs. Elle proposera également d’autres services innovants : visualisation et édition graphique d’erreurs pour corpus alignés, appel automatique à des analyseurs morphosyntaxiques externes, recherche de modèle (patron morphosyntaxique) dans les annotations.

Ci-dessous une démonstration de note outil en vidéo (audio disponible sous peu) :

1. Présentation

L’objectif initial qui a guidé le développement d’ACCOLÉ, est l’annotation manuelle des erreurs de traduction selon des critères linguistiques. L’idée sous-jacente est de pouvoir fournir à un utilisateur une aide dans le choix d’un système de TA à utiliser selon le contexte (compétences linguistiques et informatiques de l’utilisateur, connaissance du domaine du document source à traduire et la tâche pour laquelle il a besoin de traduire le document source.) Pour ce faire, ACCOLÉ doit permettre de détecter quels sont les phénomènes linguistiques qui ne sont pas traités correctement par le système de TA étudié.

Nous proposons sur la même plateforme une palette de services innovants permettant de répondre aux besoins modernes d’analyse d’erreurs de traduction. Ainsi, les principales fonctionnalités de la plateforme ACCOLÉ sont la gestion simplifiée des corpus, des typologies d’erreurs, des annotateurs, etc. ; l’annotation d’erreurs efficace ; la collaboration et/ou supervision lors de l’annotation ; la recherche de modèle d’erreurs (patron morphosyntaxique dans un premier temps) dans les annotations.

La tâche d’analyse d’erreurs étant déjà fastidieuse, il est important que les personnes la réalisant aient un accès simple à l’outil ainsi qu’au corpus qu’ils souhaitent analyser. La plateforme est donc disponible en ligne sur un navigateur et ne nécessite aucune installation spécifique.

2. Gestion des projets d’annotations

Une tâche d’annotation est décrite sur la plateforme par la notion de projet. Un projet étant un couple constitué d’un corpus et d’une typologie d’erreurs (ou modèle d’erreurs). Ainsi, un corpus pourra être associé à plusieurs typologies d’erreurs sous forme de plusieurs projets d’annotations (le corpus ne sera alors chargé qu’une fois sur la plateforme). Le responsable d’un projet fournira également la liste des annotateurs et des superviseurs.

La gestion des typologies d’erreurs est réalisée par les responsables de la plateforme (voir figure Typologie d’erreurs). Un type d’erreur sera composé d’un nom, d’une catégorie (facultatif), d’une sous-catégorie (facultatif) et d’un code (raccourci clavier pouvant être utilisé lors de l’annotation).

3. Annotations des erreurs

La plateforme ACCOLÉ propose de visualiser et d’annoter efficacement les erreurs d’un couple de phrases source/cible. La figure ci-dessous « Annotations d’erreurs en cours » présente l’interface proposée à l’annotateur. L’annotation se fait en deux étapes. La première étape consiste à sélectionner, à l’aide de la souris, des mots dans la phrase source, et de leur équivalent dans la phrase cible, présentant une erreur de traduction. La seconde étape consiste à choisir le type d’erreur soit à l’aide de la souris, soit à l’aide des raccourcis clavier, à associer au couple des mots sources/cibles préalablement sélectionnés.

4. Supervision

En plus de sa simplicité d’usage, ACCOLÉ propose deux mécanismes pour aider l’annotateur dans sa tâche : un mécanisme de supervision permettant à un responsable de contrôler l’avancée de la tâche, ce mécanisme encourage surtout la communication entre superviseur et annotateur par la possibilité de créer des fils de discussion pour un couple de phrase source/cible précis (demander des précisions sur un type d’erreur, pointer une erreur d’annotation, etc.); et un mécanisme collaboratif permettant aux annotateurs de s’entraider ou de discuter autour d’un couple phrase source/cible précis (ce mécanisme est une option à activer dans le projet, bientôt disponible sur la plateforme).

 

5. A venir

Recherche de modèle (patron morphosyntaxique), etc.

 

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer